Le local Nuit Blanche

Voilà, après moultes péripéties, nous avons enfin pris possession du lieu que Nuit Blanche nous met à disposition.
Un jolie 70m² de 3 pièces sur metz en rez de hangar avec quelques aménagement à faire. Bon, l’accès n’est pas simple (sécurité oblige) mais le lieu et les voisins sont agréables.
La grande salle du local Nuit Blanche. Au premier plan les dons, en arrière plan la porte vers la seconde pièce des 3 pièces du local.
La grande salle du local Nuit Blanche. Au premier plan les dons. En arrière plan, l’entrebâillement de la porte montre la seconde pièce des 3 pièces du local.
Depuis la grande salle du local Nuit blanche, les 2 autres espaces à disposition pour créer le Fab Lab temporaire.
Depuis la grande salle, les 2 autres salles disponibles pour créer le Fab Lab temporaire.

Comme les grandes pièces vides c’est angoissant, nous avons commencé à remplir l’espace avec tout ce qu’on nous a donné.
Nous avons même profité d’une liquidation de l’espace voisin pour chiner quelques vis, boulons et étagères. Un jolie recyclage façon graouLAB en perspective.
Grande salle local Nuit Blanche. Les étagères récupérés et d'autres dons (chaises, meuleuses)
Grande salle local Nuit Blanche. Les étagères récupérés et d’autres dons.
La grande salle du local de Nuit blanche et nos premiers dons. De la peinture, des seaux, des imprimantes, des enceintes, du bois.
La grande salle du local de Nuit blanche et nos premiers dons. De la peinture, des seaux, des imprimantes, des enceintes, du bois.
Par contre, maintenant il va nous falloir user d’huile de coude. Attraper éponges, seaux et pinceaux pour rafraîchir le lieu. Éplucher les magazines d’aménagement d’intérieur pour donner forme à notre fablab temporaire. Construire l’espace et les projets du Fab Lab.
Une première hypothèse de travail pour l'aménagement du fab lab temporaire pour Nuit Blanche
Une première hypothèse de travail pour l’aménagement du fab lab temporaire pour Nuit Blanche.

Pleins d’autres photos ici

Une pensée sur “Le local Nuit Blanche”

Les commentaires sont fermés.